Pourquoi a-t-on besoin d'une assurance ?

Les assurances vues comme une cotisation versée à l’assureur peuvent paraitre comme une dépense. Dans un tel contexte, on peut être amené à se demander la véritable utilité d’une assurance. Découvrons ici la pertinence de cette cotisation.

Du danger au risque : l’assurance est une garantie idéale

La vie de l’être humain est une confrontation perpétuelle au danger. Les actions les plus ordinaires des vies telles que : conduire une voiture, travailler, se nourrir, procréer, etc., comportent des dangers. Un danger constitue donc une éventuelle cause de sinistre qui peut survenir au cours d’une vie. Ils peuvent donc être source de dommage sur une vie, une entité ou un objet. Découvrez plus de conseils ici afin d’opérer les meilleurs choix dans cet univers complexe des assurances.

Une fois qu’un danger est identifié, inéluctablement le risque qu’il survienne aussi prend corps. Et quelques-unes des particularités de ces risques, c’est qu’ils sont attachés au futur, entourés d’incertitudes et ne sortent pas de nos volontés. Ils sont donc totalement aléatoires, car ils offrent peu  de marge de manœuvre pour s’en prémunir. C’est alors dans ce contexte que l’assurance devient indispensable.

En réalité, l’assurance n’est qu’une cotisation. Il tient lieu de caution de garantie contre les dommages, que peut engendrer un risque de danger lorsqu’il survient. Rappelons-le encore, l’assurance n’empêche pas le risque de survenir. Il est plus un instrument pour mieux y faire face au moyen d’une indemnisation financière. Un risque d’accident de voiture vient à se réaliser, l’assurance servira à financer les réparations et une prise en charge sanitaire éventuelles.

Des assurances pour tous les risques

En général, on retient qu’il existe  trois grandes catégories d’assurance :

  • Les assurances responsabilité
  • Les assurances de biens
  • Les assurances-personne

Les premières s’appliquent lorsque la responsabilité de l’assuré est mise en jeux dans un domaine particulier. Les deuxièmes servent à réparer les dommages sur les objets. Enfin, les troisièmes permettent la prise en charge des risques directement liés à la vie humaine.

Pour conclure, l’assurance nous permet de mieux nous préparer à affronter les aléas de la vie.